À propos d’un prince thaïlandais qui a remporté le premier Grand Prix à Zandvoort

0
23

Prince Bira (Photo : Wikipédia CC0 1.0 Universal (CC0 1.0))

Aujourd’hui, demain et dimanche, les Pays-Bas tout entiers sont sous le charme du Grand Prix des Pays-Bas de Formule 1 sur le mythique circuit de Zandvoort. Mais quelque chose que vous ne saviez probablement pas encore, c’est qu’en 1948, le premier vainqueur du Grand Prix à Zandvoort était un Thaïlandais, à savoir le légendaire Prince Birabongse Bhanudej, mieux connu sous le nom de Prince Bira de Siam.

La première course sur le sol néerlandais a eu lieu en 1948 et a ainsi été remportée par le Thaï Bira. Le circuit de Zandvoort a accueilli cette année-là un GP qui ne comptait pas pour un championnat. Le championnat du monde officiel de Formule 1 n’existait pas encore à cette époque, il n’a été créé qu’en 1950. La première course qui comptait pour le championnat du monde de Formule 1 à Zandvoort a eu lieu en 1952. La course a été remportée par le pilote Ferrari Alberto Ascari.

Prince Bira

Le prince Bira, en pleine SAR le prince Birabongse Bhanubandh, est né en 1914 en tant que petit-fils du roi Mongkut (Rama IV). Il est devenu accro aux voitures rapides pendant ses études à Londres (arts visuels !) et a commencé une carrière de pilote de course. Entre 1935 et 1955, il a participé à des centaines de courses sur tous les circuits imaginables en Europe et ailleurs. Il conduisait son English Racing Automobile (ERA), un six cylindres gonflé, et s’imposait très régulièrement. Bira van Siam a piloté pas moins de 29 Grands Prix entre 1947 et 1954, dont 19 en Formule 1. Bira a décroché une deuxième place en France et une troisième en Italie.

Il ne conduisait pas au nom d’une usine automobile mais au nom d’une équipe indépendante, l’équipe White Mouse, fondée par son cousin, le prince Chula Chakrabongse, petit-fils du roi Chulalongkorn. Après la guerre, son ERA n’était plus en mesure de rivaliser avec les voitures de course de Maserati et Alfa Romeo. En janvier 1955, il remporte le Grand Prix de Nouvelle-Zélande à Ardmore et le lendemain, il se retire de la course.

Circuit Zandvoort

La course de Formule 1 de ce dimanche sur le circuit de Zandvoort compte 72 tours. Cela en fait la deuxième course la plus longue de la saison en nombre de tours, derrière Monaco. La distance totale de la course s’élève à 306 648 kilomètres. Une course de Formule 1 est toujours un minimum de 305 kilomètres. Le tour dans lequel cette distance est dépassée est généralement aussi le dernier tour de la course.

Le circuit de Zandvoort est connu comme un véritable circuit « Old School », avec des courbes rapides, roulantes et difficiles formées par les dunes naturelles. Avec une longueur de piste de 4,3 kilomètres, c’est l’un des circuits les plus courts du calendrier de la F1 : pratiquement nulle part ailleurs, les pilotes ne dépassent si souvent les fans de course ! En raison de la voie des stands courte, une stratégie à 3 arrêts est possible. Spectacle garanti.


Pas encore de votes.

S’il vous plaît, attendez…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here