Avoir des rentes versées en Thaïlande et la convention fiscale avec les Pays-Bas

0
18

Chers lecteurs,

Je voudrais présenter la situation suivante, elle a déjà été discutée sur ce blog mais j’ai un ajout sur lequel j’aimerais entendre votre avis, votre expérience. Je suis un résident néerlandais de Thaïlande et j’ai récemment converti ma police de rente en avantage. J’ai demandé l’exonération des cotisations de sécurité sociale et de la ZWV et de l’impôt sur les salaires, sur la base de l’article 18 de la convention fiscale entre les deux Royaumes. L’article se trouve en bas du texte.

L’exonération des primes a été accordée, celle des charges sociales rejetée. Les autorités fiscales se fondent sur, et je cite littéralement ; Ceci est confirmé par une décision de la Cour d’appel de Den Bosch 19-08-201, n° 11/00055. Ce que signifie « quelque chose » n’est pas expliqué davantage. Cette déclaration peut être trouvée sur Internet mais je vais donner un bref résumé:

Dans ce jugement, il s’agit de faits ; qu’une personne vit en Thaïlande depuis décembre 2004 et qu’elle perçoit depuis novembre 2006 une rente d’une compagnie d’assurance aux Pays-Bas, qui déduit les primes et les charges sociales. Cette société est établie aux Pays-Bas et est soumise à l’impôt sur les sociétés. La rente est imputée sur le bénéfice néerlandais.

L’homme dépose une demande d’exonération de cotisations et de charges sociales et celle-ci sera accordée à partir de janvier 2017, mais il devra introduire une nouvelle demande avant octobre 2009 (sans indication de motifs), qui sera ensuite rejetée. Apparemment, les choses ont changé au sein de l’administration fiscale entre janvier 2017 et octobre 2009.

Dans l’explication « application convention fiscale », le fait est que le versement de la rente est imputé sur les bénéfices de la compagnie d’assurances, une société qui respecte l’article 18.2 de la convention fiscale.

Question 1;

  • lequel des lecteurs a également connu le rejet de la taxe sur les salaires sur la base de cette décision lors de la prolongation,
  • qui a bénéficié d’une exonération de cotisations et de charges sociales avec une nouvelle demande ou prolongation,
  • autres options?

En plus de cela ce qui suit. Mon ancienne politique déclare ;
« L’assureur verse le capital au preneur d’assurance sous la forme d’une rente de vieillesse visée à l’article 3.125, alinéa 1, partie a, de la loi de l’impôt sur le revenu ». Article 3.125 ci-joint.

Article 3.125. dispositions de rente

1. Sont considérés comme rentes au sens de l’article 1.7, premier alinéa, sous a, les rentes qui servent à compenser un déficit de pension :

une rente telle que visée à l’article 1.7, premier alinéa, sous a, dont les acomptes reviennent au contribuable, prend effet au plus tard l’année où il atteint l’âge supérieur de cinq ans à l’âge de la retraite, visée à à l’article 7a, premier alinéa, de la loi générale sur les pensions de vieillesse, et ne prend fin qu’à son décès ;

Je me concentre sur les termes rente de vieillesse et déficit des retraites. Ce dernier terme se trouve sur le site de l’administration fiscale, mais n’est pas expliqué, mis à part une formule de calcul de marge annuelle qui ne s’applique plus à ma situation.
Il existe plusieurs façons de calculer comment calculer un déficit de retraite sur internet. J’utilise ce qui suit ; que si la somme des futures prestations de retraite (que vous trouverez sur l’UPO) et AOW (DigId) est inférieure à 70 % du dernier salaire perçu, vous êtes en déficit. D’après mon expérience, cela pourrait signifier (il y a cependant de nombreuses conditions) que la rente sert de complément à la pension, ce qui permet une exonération des cotisations et des charges sociales. L’arrêt antérieur de la Cour ne s’appliquerait alors pas.

Question 2; qui des lecteurs connaît une telle situation et quel en est le résultat. Article 18. Pensions et rentes :

  1. Sous réserve des dispositions du paragraphe 2 du présent article et du paragraphe 1 de l’article 19, les pensions et autres rémunérations similaires au titre d’un emploi antérieur sont versées à un résident de l’un des États, ainsi que les rentes versées à ce résident, imposables uniquement dans cet État.
  2. Toutefois, ces revenus sont également imposables dans l’autre Etat dans la mesure où ils sont perçus comme tels sur les bénéfices réalisés dans cet autre Etat par une entreprise de cet autre Etat ou par une entreprise y ayant un établissement stable.
  3. Le terme rente désigne une somme fixe payable périodiquement à des moments précis, soit au cours de la vie, soit pendant une période déterminée ou vérifiable, en vertu d’une obligation d’effectuer des paiements en échange d’une contrepartie suffisante et complète en argent ou en argent.

Cordialement,

Jan

Editeurs : Avez-vous une question pour les lecteurs de Thailandblog ? Utilisez le formulaire de contact.


Pas encore de votes.

S’il vous plaît, attendez…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here