La Chine va lancer le premier “supercalculateur exascale” au monde

0
16

Nous savons tous que la Chine est déjà l’un des pays les plus avancés technologiquement au monde et maintenant, le pays veut construire et lancer le premier « superordinateur exascale » au monde.

La Chine va lancer le premier “supercalculateur exascale” au monde

La Chine a annoncé qu’elle construirait plus tard cette année le premier prototype au monde de supercalculateur exascale capable d’effectuer mille milliards de calculs par seconde.

Actuellement, l’un des paramètres permettant de mesurer si un pays est à la pointe de la technologie est son rôle dans le calcul intensif. Les États-Unis et la Chine dominent ce domaine, même si le Japon veut également entrer dans le jeu et menace de lancer le supercalculateur le plus puissant du monde en 2019.

Cependant, la Chine ne va pas rendre les choses faciles. Le supercalculateur le plus rapide au monde aujourd’hui est le Sunway TaihuLight, qui a été présenté par l’État asiatique en juin dernier. Il a une performance maximale de 124,5 pétaflops (c’était la première machine à dépasser les 100 pétaflops), et est équipé d’un processeur de 10,65 millions de cœurs et d’une mémoire vive de 1,3 pétaoctets.

La Chine ne veut pas perdre sa suprématie et, selon l’agence de presse d’État Xinhua, envisage maintenant le développement d’un prototype de supercalculateur exascale qui sera capable d’effectuer un billion de calculs par seconde, vraiment cette performance et cette vitesse seront vraiment incroyables. Selon Zhang Ting, l’un des ingénieurs du centre de supercalculateurs chinois, « il sera 200 fois plus rapide que le premier pétaflopique chinois, le Tianhe-1, reconnu comme le plus rapide au monde en 2010 ».

De plus, Ting a noté que la vitesse de calcul n’est pas tout et que cette nouvelle génération de supercalculateur exascale mettra également en évidence l’efficacité de la transmission des données.

Selon Ting, le prototype initial sera prêt d’ici la fin 2017, même s’il faudra attendre quelques années pour profiter de toutes les fonctionnalités. Plus précisément, l’ingénieur calcule que le système informatique du supercalculateur exascale et ses applications seront terminés d’ici 2020.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here