“Pas de grand flux touristique international en Thaïlande si l’interdiction de voyager expire le 1er juillet”

0
7

(1000 mots / Shutterstock.com)

L’interdiction de voyager pour la Thaïlande devrait expirer le 1er juillet et les vols commerciaux internationaux seront à nouveau autorisés à atterrir à Bangkok. Cela signifie-t-il que nous pouvons tous à nouveau voyager en masse en Thaïlande ? Non, malheureusement non. Bien que le gouvernement parle à peine de lancer le tourisme international, un certain nombre de choses se précisent

Si vous lisez entre les lignes, vous ne pouvez tirer qu’une conclusion : la Thaïlande ne va pas se précipiter pour lancer le tourisme international. Il semble même, à mon avis, que le gouvernement veuille se débarrasser du tourisme de masse sous son ancienne forme. La Thaïlande veut se positionner, certainement jusqu’à ce qu’il y ait un vaccin, comme un pays sûr sans infections corona et se concentrera davantage sur les touristes de qualité.

En outre, le gouvernement cible principalement le tourisme intérieur. Chaque année, 12 millions de Thaïlandais voyagent à l’étranger, la moitié d’entre eux sont encouragés à partir en vacances dans leur propre pays grâce à des promotions spéciales. Le TAT a formulé une stratégie pour soutenir d’abord le tourisme intérieur et tirer les leçons des expériences. Il est rappelé aux vacanciers thaïlandais que leur propre pays est plus sûr qu’à l’étranger car il n’y a pratiquement pas d’infections en Thaïlande.

Touristes internationaux

Le plan élaboré par le TAT pour le redémarrage du tourisme international contient un certain nombre de choses intéressantes :

  • Les touristes internationaux venant en Thaïlande ne sont pas autorisés à voyager depuis ou à vivre dans des régions/pays où il y a des infections corona.
  • Ils ne doivent pas avoir été en contact avec des personnes suspectées ou effectivement infectées.
  • Un certificat de santé doit être présenté à l’entrée.
  • Une fois arrivés en Thaïlande, les touristes subissent un test rapide COVID-19 obligatoire.
  • Ils doivent alors partir pour une zone fermée sans s’arrêter en cours de route.
  • Lors de leur séjour en Thaïlande, les touristes sont tenus d’installer et d’utiliser une application de suivi sur leur smartphone.

Par ailleurs, le TAT a élaboré un protocole appelé BEST (le nouveau tourisme sous tutelle de santé publique). Quiconque lit cela peut en venir à la conclusion que seuls les voyages organisés et les voyages de groupe en Thaïlande seront bientôt possibles. Il pourrait y avoir des problèmes sur les spécifications vers la Thaïlande avec seulement un billet d’avion, mais je ne sais pas dans quelle mesure cela sera appliqué de manière stricte.

Dans les semaines à venir, à l’approche du 1er juillet, de plus en plus de choses deviendront sans aucun doute plus claires sur la possibilité pour les Belges et les Néerlandais de se rendre à nouveau en Thaïlande et sur les obligations qui s’appliqueront. Les rédacteurs de Thailandblog vous tiendront bien entendu informés.

Remarque : Il y a des lecteurs qui prétendent dans les commentaires savoir exactement quand et comment voyager à nouveau en Thaïlande (ce qui nous semble plutôt improbable). De telles réactions doivent donc également être accompagnées d’une référence de source, afin que chacun puisse vérifier cette information.

Sources : TAT news et Bangkok Post



Pas encore de votes.

S’il vous plaît, attendez…

  1. geert dit sur

    Si le plan de TAT devient réalité, il sera terminé pour la plupart des Européens.
    Je l’ai déjà écrit, le gouvernement actuel veut se débarrasser des occidentaux.
    Espérons qu’il s’en tiendra à un plan et ne passera pas ou seulement partiellement.
    Mais qu’en est-il de tous les expatriés qui vivent ici et souhaitent toujours revenir régulièrement en Europe ?

    Au revoir,

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here