Soumission du lecteur : Quelle direction prendra le tourisme en Thaïlande ?

0
4

Quelle direction prendra le tourisme en Thaïlande ? En ce moment, la peur règne toujours en Thaïlande. Mais à un moment donné, ils devront également faire le changement. Des ballons d’essai sont lancés ici et là, mais il y a peu de signes d’un véritable plan pour l’avenir.

En Europe aussi, les incertitudes sont encore trop nombreuses et les gouvernements peinent à ouvrir les frontières et à sauver l’industrie du tourisme qui est à l’arrêt. En Thaïlande, le gouvernement essaie toujours d’empêcher chaque gramme de virus d’entrer avec une précision militaire et d’isoler le pays. Mais combien de temps peuvent-ils garder ça ? Lorsque la classe supérieure aisée commencera à se plaindre de la baisse des revenus, je pense qu’elle assouplit rapidement un certain nombre de mesures.

On pense qu’ils commencent à laisser rentrer les Chinois et les Sud-Coréens en juillet ou en août. À moins qu’une deuxième vague n’éclate là-bas. Les voyages de groupe chinois rapportent également de l’argent aux grandes entreprises et aux puissances royales de ce monde. Ils ont également déjà annoncé encourager le tourisme intérieur. Mais avec quel argent ? Quelqu’un a un bon de voyage ? Ils ne peuvent pas encore donner un bon chèque riz à leur population. Les grandes entreprises y verront désormais aussi leur chance de promouvoir un tourisme de qualité. Les touristes qui séjournent dans les hôtels 5 étoiles et font leurs achats dans les King Powers.

Mais je pense que ces milliardaires (c’est quelques-uns d’entre eux qui ont lancé ces propositions) réalisent trop peu que toute l’économie est liée. Le tourisme de masse déclenche aussi tout un mécanisme de consommation de masse et des millions de Thaïlandais qui à leur tour réinjectent l’argent qu’ils gagnent dans l’économie. Créer de la prospérité ne se fait pas seulement avec un groupe élitiste qui génère beaucoup d’argent, mais dont les profits ne sont pas forcément réinjectés dans l’économie locale. Regardez de nombreuses grandes entreprises en Belgique. Les bénéfices disparaissent en masse à l’étranger ou sont dépensés dans des paradis du luxe. Lorsque vous avez un commerce de détail ou une micro-économie florissante, l’argent sera dépensé beaucoup plus localement et vous créerez de la richesse pour un large segment de la population.

Mais le tourisme de masse apporte également des inconvénients avec lesquels certains Thaïlandais d’élite luttent. Étrangers grossiers ou grossiers avec peu de connaissances ou de respect pour les traditions et la culture thaïlandaises. Des hommes excités qui parcourent les bars à la recherche de divertissement féminin. (Une note intéressante ici est que les Thaïlandais ne sont pas du tout opposés à une concubine ou à une visite à une prostituée). Hotspots touristiques surpeuplés. Ou même simplement l’idée de partager ce beau pays avec d’autres. Mais comme on dit souvent. On ne peut pas faire une omelette sans casser des œufs. Il suffit de demander aux habitants de Bruges. Vous les verrez tous les jours passer à votre porte ces hordes de touristes, de calèches et de crottes de cheval. Pourquoi ne pas y promouvoir aussi un tourisme de qualité ? Un couple chinois qui vient renouveler ses vœux de mariage sur l’un des ponts romantiques du Reien. Incluant un séjour dans un hôtel 5 étoiles. Rapporte autant d’argent que 20 touristes ordinaires, mais en un an, la moitié des entreprises locales sont autorisées à fermer leurs portes. Vous avez fait des riches mais beaucoup de pauvres.

Quelle direction prendra la Thaïlande ? Avec une population qui peut à peine murmurer et qui soupire sous l’état d’urgence. Espérons que la peur du corona n’a pas trop affecté le bon sens et qu’en Thaïlande, peut-être avec quelques changements d’accent, la normalité y régnera à nouveau.

Soumis par Pierre


Pas encore de votes.

S’il vous plaît, attendez…

  1. Hendrik dit sur

    Ou bien vous posez la question : dans quelle direction va évoluer le tourisme en Thaïlande, ou vous vous demandez dans quelle mesure vous laissez des hommes excités partir à la chasse aux (jeunes) femmes en Thaïlande ? Lier cette deuxième question à la façon dont le tourisme en Thaïlande se développera après le coronavirus est absurde, après tout, c’est une question de politique.
    Reste donc la première question : je viens de consulter le marc de café et je prévois que tout rentrera dans l’ordre l’année prochaine. Cette année est encore un peu décevante, mais au final tout ira bien. Bien fait?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here